Accueil : REGALAlimentation en Occitanie L’agriculture en Occitanie

L’agriculture en Occitanie

Maintenir les exploitations

La Région Occitanie a mis en place diverses mesures d’accompagnement à l’installation et à la transmission en agriculture : indemnité lors de l’installation notamment hors cadre familial, aides au démarrage, aux investissements, garanties d’emprunt, aides pour l’accès au foncier.
40% de bio et de local dans les cantines des lycées
Avec le dispositif régional « l’Occitanie dans mon assiette », plus de 60% des lycées ont déjà augmenté la part du bio et du local dans leurs cantines, sans surcoût pour les familles.

Développer le bio

En 2018, la Région a ainsi mis en place le plan Bi’o dont l’objectif est d’accompagner les producteurs, notamment lors de la conversion de leurs terres, et d’aider la filière à mieux se structurer au moment où les aides de l’État baissent. Au programme : formation, partage des savoirs, soutien financier, communication autour des produits.

165 000 emplois (agricoles et agroalimentaires)

Du sur-mesure pour les filières agroalimentaire et viticole
Une aide aux entreprises spécialisées dans la transformation, le stockage ou la commercialisation de produits agricoles. Une autre pour les entreprises viticoles qui s’engagent dans un projet de développement de longue haleine notamment à l’export.

21 milliards de chiffres d’affaires dont 5 milliards à l’export

Notre agriculture en chiffres

Chiffres Clés - REGAL 2019

Interview de Caroline Lamothe

De la ferme familiale située, entre Rocamadour et le gouffre de Padirac, au cœur du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, Caroline et Rémi Lamothe apporteront à REGAL les noix et l’huile de noix qu’ils produisent sur 7 hectares classés en zone AOP.

Caroline Lamothe
Productrice de noix du Périgord à Thégra,
Lot

« Notre exploitation a plus de 50 ans. Mon mari a pris la suite de son père en 2006 et je l’ai rejoint en 2009 », explique Caroline Lamothe. « Nous produisons entre 10 et 15 tonnes de noix par an et 500 litres d’huile et ne faisons que de la vente directe ». Jusqu’ici seule la noix et les cerneaux disposaient d’une AOP. Depuis fin 2018, l’huile de noix du Périgord dispose également de cette reconnaissance. « C’est un gage de qualité et de reconnaissance très fort de notre terroir ». Un terroir dont Caroline et Rémi Lamothe se feront les ambassadeurs à REGAL pour la troisième fois. « Le contact avec les visiteurs est toujours agréable et puis c’est aussi l’occasion pour nous de découvrir les produits de notre région et d’échanger avec d’autres agriculteurs ».

 

 

 

 

 

Interview de Laurent Arcella

Conchyliculteur au bord de l’étang de Thau, Laurent Arcella sera présent à REGAL Sud de France pour faire déguster ses moules et ses huîtres de Méditerranée et parler de son métier, un métier passionnant mais rude qui lui aura demandé beaucoup de persévérance.

Laurent Arcella
Producteur d’Huîtres sur le bassin de Thau,
Hérault

« Notre métier a connu beaucoup d’évolution et des moments critiques que j’ai dû comme d’autres surmonter. Il m’a fallu près de 10 ans pour bien positionner mon activité. Etre à REGAL, c’est partager le goût des bons produits d’ici, des produits de qualité. Je viens à Toulouse avec le meilleur de ma production que je sélectionne et affine pour l’occasion à partir de début novembre. La clientèle de REGAL est une clientèle exigeante qui sait ce qu’elle veut. Beaucoup de gens viennent faire leur courses pour les fêtes et veulent le meilleur ».